Maladie

Oesophagite Catarrhale

Expert en articles: Nezvanova Svetlana Aleksandrovna Laisser un commentaire

L'œsophagite est comprise comme un processus inflammatoire qui se développe sur la membrane muqueuse de la paroi de l'œsophage. L'œsophagite catarrhale est la forme la plus courante. La maladie se caractérise par un gonflement et une rougeur (hyperémie) de la membrane muqueuse de l'œsophage sur toute sa longueur (jusqu'au cardia reliant l'organe à l'estomac). Les raisons du développement de la pathologie sont le non respect des règles de nutrition, les maladies passées des organes voisins, les infections du tube digestif. Le diagnostic est réalisé sur la base d'une oesophagoscopie avec biopsie. Le traitement de l'inflammation est conservateur avec l'utilisation de médicaments enveloppants, astringents et d'anesthésiques locaux.

L'œsophagite catarrhale est caractérisée par une inflammation des couches supérieures de la muqueuse de l'œsophage. Le processus n'affecte pas les tissus sous-muqueux et musculaires. Avec le début du traitement médicamenteux et du bon régime alimentaire, la maladie a un résultat favorable. Les médicaments non contrôlés peuvent entraîner une aggravation de la pathologie et sa transition vers une forme sévère (érosive ou phlegmoneuse).

Sous l'influence de facteurs indésirables (irritants des muqueuses), les cellules épithéliales sont endommagées dans l'œsophagite catarrhale. Pour les restaurer, il faut des globules blancs. Avec leur accumulation excessive à un endroit, on observe une infiltration de leucocytes, qui peut être détectée par un examen endoscopique. Les globules blancs commencent à sécréter des médiateurs inflammatoires, ce qui augmente la perméabilité vasculaire. Les parois vasculaires deviennent plus fines et font passer la partie liquide du sang qui imprègne les tissus voisins. Cela conduit à des rougeurs. Sous l'influence de médiateurs inflammatoires, les prostaglandines commencent à se distinguer, ce qui provoque une sensation de douleur et de gonflement.

Le plus souvent, la maladie est fixée chez la moitié masculine de la population en raison de leur tendance à fumer et à l'abus d'alcool, premiers irritants des parois de l'œsophage.

Variétés d'oesophagite catarrhale

Pour installer correctement le diagnostic de l'œsophagite, vous devez savoir ce que c'est, pourquoi il apparaît, quels sont ses signes.

La maladie se présente sous deux formes:

La forme aiguë de la pathologie se développe rapidement, après une exposition à court terme à la cause, elle est facilement traitée, la muqueuse est restaurée sans changement.

Une irritation prolongée du tissu oesophagien provoque une inflammation chronique. Sa cause est le plus souvent le reflux - le retour du contenu de l'estomac à l'œsophage. Cela provoque une œsophagite par reflux catarrhal, il est donc préférable de consulter un médecin dès l'apparition des premiers symptômes.

Normalement, le sphincter musculaire inférieur cardiaque (valve) de l'œsophage assure le mouvement des aliments dans l'estomac par le cardia (entrée) et empêche son retour. Bien que les reflux physiologiques se produisent lors de la transformation des aliments en raison de la contractilité de l'estomac chez une personne en bonne santé lors de la transformation des aliments, les défenses de l'organisme empêchent le développement d'une pathologie.

Affaiblissement musculaire sphincter conduit à son ouverture totale ou partielle et coule dans l'œsophage du contenu de l'estomac, qui comprend des enzymes et une partie importante de l'acide chlorhydrique. Environnement acide provoque le développement de l'oesophagite par reflux. Cette cause de reflux est diagnostiquée comme une défaillance cardiaque.

En règle générale, les lésions chroniques de l'œsophage sont associées à des maladies inflammatoires du tube digestif - gastrite, duodénite, gastroduodénite, etc.

Les types d’œsophagite catarrhale se distinguent en fonction de l’emplacement de la zone enflammée:

  1. Proximal. Cela affecte la partie supérieure de l'organe.
  2. Distal (terminal). Il se développe dans le tiers inférieur de l'œsophage.
  3. Total L'œsophage entier est enflammé.

L'œsophagite catarrhale distale est presque toujours une œsophagite par reflux.

Causes de la maladie

Divers facteurs peuvent influer sur l'évolution d'une maladie. En fonction des causes profondes, les médecins distinguent plusieurs variétés de la maladie par origine:

  1. Oesophagite catarrhale alimentaire - se développe chez une personne qui consomme de la nourriture épicée et grasse, des boissons irritantes muqueuses, des plats chauds, ainsi que des excès alimentaires.
  2. Stagnant - le développement est provoqué par de gros débris de nourriture sur les parois de l'œsophage.
  3. Professionnel - la cause du développement est due à des conditions de travail néfastes, lorsqu'une personne est forcée d'inhaler des alcalis, des vapeurs toxiques ou d'autres substances nocives.
  4. Allergique - peut survenir après un asthme bronchique ou une allergie alimentaire grave.

Le développement provoque également des grossesses multiples, une sténose, une maladie cardiaque, un surpoids, la présence de tumeurs, des maladies chroniques du tube digestif. La cause de la maladie peut également être une résection de l'estomac, d'où provient l'œsophagite par reflux catarrhal. Selon la gravité des symptômes, il existe deux formes de la maladie.

  1. Forme aiguë. Se produit avec une exposition unique à des facteurs nocifs de l'œsophage.
  2. Forme chronique. Il se développe avec des dommages permanents aux parois de l'organe par les aliments, la chimie, la libération de contenus acides d'estomac ou d'allergènes.

Toute forme d’œsophagite catarrhale nécessite un traitement avec un régime alimentaire et des médicaments. Cela ne vaut pas la peine de provoquer une telle maladie, car le patient développe un cancer de l'œsophage et d'autres maladies plus graves.

Symptômes de la maladie

Les manifestations de la maladie se font sentir, en fonction du stade et de la forme de l'œsophagite. L'intensité des symptômes peut également varier.

La forme aiguë est caractérisée par:

  • fièvre
  • sensation de brûlure dans l'œsophage
  • détérioration générale,
  • dysfonctionnement des glandes salivaires, éructations,
  • douleurs au cou.

La forme chronique se manifeste:

  • nausées et vomissements
  • brûlures d'estomac sévères, indépendamment de l'apport alimentaire,
  • douleur dans le sternum qui irradie au dos ou au cou,
  • essoufflement et salivation excessive.

L'œsophagite distale provoque l'apparition d'une toux sévère, de vomissements, ainsi qu'une douleur constante et une faiblesse générale du corps. Le patient commence à remarquer les premières manifestations, étant en position horizontale, le soir ou la nuit. Au fil du temps, les symptômes s'intensifient et se font sentir tout au long de la journée, souvent, peu importe le repas.

Traitement de l'oesophagite candidale

Le choix numéro un dans le traitement de cette maladie est un antifongique qui combattra la cause de la maladie. La thérapie concomitante sera des médicaments avec des effets antiacides, antiallergiques et immunostimulants. Aussi, n'oubliez pas de sommeil sain, une bonne nutrition et des vitamines.

Recettes dans GREB avec oesophagite

Lors de l'identification de ce type de maladie, les gastro-entérologues recommandent de s'en tenir au tableau numéro un du régime alimentaire. Elle se caractérise par l'exclusion des aliments, ce qui affectera l'estomac et l'œsophage. À savoir: aliments épicés et frits, alcool et soda, épices et marinades, aliments en conserve et très sucrés. La priorité reste les légumes et les fruits, les céréales, le pain, les produits laitiers, la viande et le poisson cuit à la vapeur.

L'œsophage de Barrett dans l'œsophagite chronique est une forme compliquée de zphagite. En gros, il s’agit d’une complication du GREB, mais c’est très grave, car cela peut entraîner de terribles maladies de l’estomac. Les experts ne peuvent toujours pas comprendre quelle est la cause principale de l'œsophage de Barrett, de sorte que cela reste un facteur dans le développement du GREB. Cette forme de la maladie ne diffère pas avec certains symptômes, il est donc difficile à détecter. Les signes les plus courants de la maladie de Barrett sont les ulcères qui apparaissent dans l'œsophage. Cette maladie peut également être détectée par des brûlures d'estomac trop fréquentes et trop fréquentes. On peut y ajouter de la douleur et des brûlures dans la poitrine. Avec l'œsophagite, le patient doit suivre un régime pour ne pas aggraver le problème. Les experts notent que la maladie de Barrett peut survenir en cas de non-respect du régime ou même dans le cas de petits écarts par rapport au régime. Avec ce syndrome, vous devriez complètement abandonner les aliments frits, le café et les boissons gazeuses. La maladie de Barrett peut également être identifiée par la présence de sang dans les vomissures ou dans les selles, par une voix enrouée, par un goût acide dans la bouche, par un mal de gorge et une toux, ou par une respiration sifflante ou souvent un essoufflement.

La nutrition pour l'œsophagite par reflux est une question très importante. Avec cette maladie, vous pouvez utiliser du lait concentré sucré contenant deux pour cent de matières grasses. Tous les fruits sauf les agrumes sont autorisés. Les fruits doivent être mûrs, juteux et de préférence sans pépins. Vous pouvez manger des œufs à la coque et des œufs brouillés, mais il devrait être cuit à la vapeur. Les huiles végétales et la margarine molle sont autorisées. Le sucre peut être consommé en quantités limitées, de même que le miel, la gelée, la mousse, les gâteaux à la levure et les puddings, le tout avec modération. À partir de boissons, de l'eau minérale non gazeuse et des thés aux fruits sont autorisés.

Il existe des recettes spéciales pour l'œsophagite de l'œsophage et le reflux. Afin de faire face à la maladie était beaucoup plus facile, il existe des recettes spécialement conçues pour les plats qui sont autorisés avec cette pathologie. Fondamentalement, vous devez manger des aliments de rechange, ce qui exclut les épices, l'alcool, les conserves, le chocolat, les marinades, les viandes fumées, ainsi que les aliments gras et les boissons alcoolisées. Vous devriez remplir votre alimentation avec des céréales, de la viande maigre, des légumes et des fruits crus, des produits laitiers. Les médecins vous recommandent également de suivre ces règles nutritionnelles: vous devez manger souvent, mais en petites portions, 4 à 6 repas par jour suffisent, la pause entre les repas ne doit pas dépasser 3 à 4 heures. En outre, 30 minutes avant les repas, les experts conseillent de boire un verre d’eau purifiée. Les repas prêts à manger devraient être mieux cuits, cuits à la vapeur ou au four.

Il est possible de traiter le reflux œsophagien avec des remèdes populaires. Le leader dans ce cas est le jus d'aloès, qui possède un agent de mise en balle et anti-inflammatoire. En second lieu - les graines de lin - un analogue de tout antiacide. N'oubliez pas non plus les décoctions à la camomille, à la menthe, à la rose sauvage, aux bourgeons de pin et à l'argousier.

Oesophagite par reflux catarrhal: qu'est-ce qui se passe et comment cela se produit

Le «reflux œsophagien catarrhal, plutôt sophistiqué et à long terme» cache un phénomène de nature simple, mais complexe dans son mécanisme d'apparition. Pour comprendre ce que cela signifie, vous devez traduire chaque mot du latin car tous les concepts médicaux sont présentés dans une langue morte:

  • «Catarrhal» signifie associé à un catarrhe, c'est-à-dire une inflammation.
  • L'œsophagite est une inflammation de l'œsophage.
  • Reflux, littéralement, "reflux".

Il ressort de la traduction que l’œsophagite par reflux catarrhal est un processus inflammatoire de l’œsophage causé par la libération du contenu de l’estomac dans le tube digestif.

La pathologie n'est pas considérée par les médecins comme indépendante: elle est souvent étroitement liée à d'autres affections gastro-intestinales. La forme catarrhale de l'œsophagite par reflux est la plus facile, car des modifications pathologiques affectent la couche muqueuse superficielle.

L'estomac et l'œsophage ont une structure différente. La muqueuse gastrique résiste donc à l’acide chlorhydrique, base du suc gastrique. La membrane muqueuse de l'œsophage est plus sensible aux influences extérieures. Par conséquent, le suc gastrique est un facteur irritant. Sous son influence, la membrane muqueuse devient enflammée.

Sa forme dépend du développement de l'œsophagite par reflux catarrhal. Le processus inflammatoire peut être:

  • Sharp. Elle se caractérise par un développement rapide après une exposition à des facteurs traumatiques. Le traitement de cette forme est simple et la membrane muqueuse est régénérée sans complications.
  • Chronique. Le tissu de l'œsophage est constamment affecté par un facteur irritant. Les tissus qui tapissent l'œsophage perdent progressivement leur aspect d'origine. Par conséquent, avec l'œsophagite atrophique, les tissus sont pathologiquement dégénérés et ne peuvent pas être restaurés.

Chez une personne en bonne santé, la présence d'aliments dans l'estomac et l'impossibilité de les renvoyer dans l'œsophage sont régulées par le sphincter de ce dernier. Les reflux physiologiques sont toujours admissibles: ils sont associés à une contraction de l'estomac. Sur fond d'insuffisance du cardia (ouverture) ou de faiblesse du sphincter, le contenu de l'estomac peut refouler dans l'œsophage. L'acide chlorhydrique provoque un gonflement et une hyperémie de la membrane muqueuse de l'œsophage.

Les médecins distinguent généralement 4 degrés d'œsophagite par reflux:

  • Type A - inflammation inférieure à 5 mm, localisée dans les plis.
  • Type B - la lésion se développe (dépasse 5 mm), mais se situe dans le pli de l'œsophage.
  • Type C - il y a plus de 2 sites inflammatoires, ils occupent quelques plis muqueux.
  • Type D - le processus inflammatoire affecte 75% de la muqueuse organique.

Une variété d'œsophagite par reflux catarrhal est déterminée en fonction de l'emplacement du foyer inflammatoire:

  1. Proximal. La partie supérieure de l'organe est enflammée.
  2. Distal ou en d'autres termes - terminal. Le processus pathologique se situe dans la partie inférieure de l'œsophage, adjacente à l'estomac.
  3. Total L'inflammation couvre tout l'organe.
au contenu ↑

Pourquoi l'œsophagite par reflux catarrhal se produit-elle?

Afin de ne pas vous tromper dans le traitement de l'œsophagite par reflux catarrhal, vous devez savoir avec certitude quels facteurs ont conduit à son développement.

Oesophagite par reflux étiologique catarrhal par origine est divisé en:

L'œsophagite par reflux catarrhale de cette forme est directement liée à la nourriture. Son apparence a provoqué un mépris pour les règles de consommation et de nutrition. En outre, l'abus de boissons fortes, de thé chaud et de café pourrait conduire à une forme alimentaire.

Cette forme d'oesophagite par reflux est caractérisée par l'accumulation de substances agressives sur les parois de l'œsophage (sels métalliques, acides, iode).

La zofagite par reflux de nature infectieuse est provoquée par des virus, des champignons et des bactéries.

La maladie survient en réponse à l'ingestion d'un allergène alimentaire ou respiratoire.

  • Professionnel.

Cette oesophagite par reflux est un "satellite" de personnes dont les activités sont associées à des substances toxiques.

Le développement de l'œsophagite par reflux catarrhal peut être affecté par:

  • Le stress
  • Attendre un bébé.
  • En surpoids.
  • Brûlures.
  • Blessures reçues pendant les repas ou pendant la chirurgie.
  • Système immunitaire faible.

L'œsophagite par reflux n'est pas due uniquement à l'insuffisance cardiaque. Son rétrécissement, son inflammation (sphinctérite), son spasme cardiaque, sa hernie à l’ouverture de l’œsophage - tout cela conduit tôt ou tard à une inflammation de l’œsophage.

Où et comment ça fait mal: les principaux signes de l'œsophagite par reflux catarrhal

Il est à noter que pendant longtemps l'œsophagite par reflux catarrhal ne se fait pas sentir. Cependant, avec le temps, ses signes deviennent de plus en plus évidents.

Ainsi, en mangeant, le patient ressent un léger inconfort ou une sensation de brûlure. Des sensations désagréables sont enregistrées derrière le sternum ou dans la partie supérieure de l'estomac. Ils sont accompagnés de nausées, de brûlures d'estomac.

L’œsophagite par reflux catarrhal est caractérisée par de telles manifestations:

  • Mauvais état général.
  • Température élevée
  • Douleur dans le cou
  • L'hypersalivation.
  • Problème d'ingestion.
  • Rots réguliers, qui apparaissent soudainement et disparaissent également.
  • Nausée
  • Brûlures d'estomac.

L'œsophagite par reflux catarrhal ne survient pas seule. Les symptômes de l'iléite (maladie de l'iléon), de la pylorite (maladie de l'estomac et de l'intestin grêle de nature bactérienne), de la gastroduodénite (maladie de l'estomac et du duodénum) peuvent accompagner ses symptômes.

Les symptômes ci-dessus sont complétés par:

  • Douleurs thoraciques ressemblant à des maladies cardiologiques. Une telle douleur irradie à la mâchoire, à l'omoplate, au cou.
  • Éclaboussures au goût acidulé prononcé. C'est une source d'halitose.
  • Augmentation de la salivation.
  • Hoquet.
  • Toux sèche.
  • Respiration laborieuse.

En position couchée, les patients atteints d'œsophagite par reflux peptique ne font qu'empirer. Les attaques de nausées et de vomissements sont aggravées.

Avec l'œsophagite à double reflux, le patient a des ballonnements, un dégonflement (selles) avec des matières fécales contenant de la graisse.

Comment diagnostique-t-on l'œsophagite par reflux catarrhal?

Pour le diagnostic de "l'oesophagite par reflux catarrhal" sont responsables données obtenues au cours de ces études:

  1. L'interrogatoire. En menant une enquête auprès des patients, le médecin détermine le tableau clinique de la maladie en fonction des plaintes. À partir des antécédents médicaux du patient, il est possible de trouver des pathologies concomitantes pouvant également affecter le développement de l’œsophagite par reflux catarrhal.
  2. Fibrogastroscopie. Cette méthode s'appelle également l'œsophagoscopie. Grâce à lui, le médecin utilise un endoscope pour se faire une idée de l'état de la muqueuse de l'œsophage, de la propagation de l'inflammation et de sa localisation. Le diagnostic consiste à prélever des tissus dans la zone endommagée de la muqueuse de l'œsophage. Le matériel est envoyé pour une biopsie.
  3. Radiographie du tractus gastro-intestinal (œsophage, estomac). Une personne prend une substance radio-opaque (elle contient du baryum), après quoi le radiologue prend quelques photos.
  4. pH mètre Cette méthode permet de déterminer le niveau d’acidité dans l’œsophage. Les résultats sont comparés aux valeurs normatives.
au contenu ↑

Comment aider un patient souffrant d'œsophagite par reflux catarrhal?

Le traitement de l'œsophagite par reflux catarrhal doit être complet. Il est nommé par un gastro-entérologue. Si la pathologie en est au stade initial de développement, le traitement est limité au régime alimentaire. Dans les cas plus graves, le traitement médicamenteux est indispensable.

Sa base est composée des groupes de drogue suivants:

  • Antispasmodiques. Représentants: Papaverin, No-shpa.
  • Antiacides. À eux appartiennent Almagel, Reni.
  • Agents d'enveloppement. Les plus efficaces d'entre eux sont l'alginate et le solcoséryle.

En outre, le médecin prescrit des médicaments capables de ramener la concentration de HCl à la normale. Parmi eux: Pantoprazole, Omeprozole.

Oesophagite par reflux catarrhal: quoi et comment traiter plus? Le traitement conservateur ne se limite pas à la consommation de drogues. Les procédures physiothérapeutiques peuvent également aider à traiter l'œsophagite par reflux catarrhal:

  • Electrophorèse avec introduction de novocaïne dans l'épigastre.
  • Thérapie Laser
  • Électrostimulation de l'œsophage.

Lorsque les médicaments et les procédures physiothérapeutiques n’ont pas l’effet escompté, faites appel à la chirurgie. L'opération est prescrite lorsqu'elle se trouve dans l'œsophage:

  • Ulcère
  • Tumeurs
  • Aspiration de pneumonie chronique.

Le patient est traité selon les règles du processus de soins infirmiers.

Régime alimentaire pour l'œsophagite par reflux catarrhal - est-ce important?

Un régime alimentaire pour l'œsophagite catarrhale est aussi important pour la récupération qu'un traitement médicamenteux. Les patients souffrant d'œsophagite par reflux catarrhal sont le régime recommandé n ° 1. Selon les instructions des médecins, il est nécessaire de ne pas manger moins, mais pas plus de 6 fois par jour. Les portions de nourriture devraient être petites. Juste avant d'aller au lit, il est interdit de manger. Il est préférable d’effectuer le dernier repas 3-4 heures avant le coucher.

Donner la préférence est la nourriture bouillie et cuiteainsi que cuit à la vapeur. Toute la nourriture est prise réchauffée. Les produits sur la liste noire devraient inclure:

  • Les haricots
  • Viandes Fumées.
  • Plats gras.
  • Des cornichons et des cornichons.
  • Les aliments aigres et frits.
  • Chou
  • Confiserie
  • Café fort, thé.
  • Mayonnaise
  • Boissons alcoolisées

Tous ces aliments, combinés ou séparément, provoquent des brûlures d’estomac et des douleurs à l’estomac.

Le tabagisme augmente les risques de retour de nourriture de l'estomac à l'œsophage. Les mélanges à fumer contenant de la nicotine doivent être jetés.

Élimine le lait de brûlures d'estomac. Cette boisson naturelle active la production de suc gastrique. Cependant, après avoir pris du lait, les symptômes des brûlures d'estomac ne disparaissent que temporairement. Après un certain temps, ils reviennent et commencent à tourmenter le patient avec la même force.

Pour améliorer l'état du patient, vous pouvez utiliser des céréales dans du lait à faible teneur en matières grasses ou dans de l'eau. Les patients chez lesquels on a diagnostiqué une œsophagite par reflux catarrhal sont utiles:

  • Céréales
  • Des pâtes.
  • La pomme de terre
  • Pain au son.
  • 1% de produits au lait aigre.

Les aliments de la liste ci-dessus peuvent normaliser la digestion des aliments et neutraliser une acidité élevée.

Le régime prescrit par un médecin pour l'œsophagite par reflux catarrhal donnera un résultat si toutes les prescriptions médicales sont suivies.

Médecine traditionnelle et œsophagite par reflux catarrhal

Les remèdes populaires peuvent atténuer les manifestations de l’œsophagite par reflux catarrhal au stade initial. Les herbes médicinales sont capables de régénérer les tissus endommagés de l'œsophage, de réduire l'inflammation et de normaliser l'acidité.

Utile pour les infusions et les décoctions de reflux de karaté:

  • Camomille pharmacie.
  • Plantain.
  • Yarrow.
  • Agripaume.

Moyens de ces plantes éliminer la douleur, si vous les utilisez pour 2 c. l trois fois par jour.

Des résultats positifs peuvent être attendus des recettes présentées dans le tableau:

Causes de Catarrhe

Le processus inflammatoire sur la membrane muqueuse de l'œsophage est un phénomène courant. C'est une réaction spécifique du corps au fait que cela ne lui convient pas. À un degré ou à un autre, chaque personne est exposée quotidiennement à des agents digestifs étrangers. Ceux-ci comprennent:

  • infections bactériennes et virales,
  • aliments secs, plats épicés et chauds, alcool, café fort, bu à jeun,
  • les médicaments qui affaiblissent l'œsophage,
  • stress nerveux constant.

À différentes intensités d'exposition à des substances agressives, les membranes réagissent différemment. Alors, quelle est l'oesophagite catarrhale? Cette maladie de l'œsophage se caractérise par l'apparition d'une inflammation de la membrane muqueuse. À ce stade, la membrane muqueuse est œdémateuse et, lors de l’examen, des zones d’hyperémie (rougeur) sont observées. Il s’agit d’une réaction tout à fait normale du corps aux inconvénients, ainsi tout tissu réagit.

Normalement, la membrane muqueuse de l'œsophage est de couleur rose avec un léger plissement. Lorsque l'inflammation catarrhale du tissu entier ou de ses parties individuelles a une couleur rouge vif, le volume du tissu augmente légèrement, car la couche sous-muqueuse présente une accumulation importante de cellules sanguines - la réaction des cellules sanguines à une irritation sous la forme d'un œdème, qui est clairement visible lors d'un examen radiologique.

Symptômes de l'œsophagite catarrhale

Le processus douloureux n'est pas toujours palpable. Souvent, la maladie, jusqu'à l'apparition de lésions plus graves de la membrane muqueuse, ne se manifeste pas. Ou bien les symptômes de l'œsophagite catarrhale sont si rares qu'il est difficile de déterminer la maladie à partir d'eux.

Les symptômes communs de l’œsophagite catarrhale incluent les manifestations suivantes de la maladie.

  1. Sensation de brûlure derrière le sternum qui survient après avoir mangé. Les brûlures d'estomac sont plus dérangeantes après un repas épicé ou sec. Parfois, c’est juste une sensation de grattement dans la gorge ou de douleur.
  2. Douleur dans la poitrine due au spasme des muscles de l'œsophage.
  3. La salivation excessive apparaît comme une réaction protectrice du corps lors de l'ingestion du contenu acide de l'estomac dans l'œsophage.
  4. Éructations et nausées.

Traitement de l'oesophagite catarrhale

Vous devez toujours commencer le traitement avec le bon régime. Le régime alimentaire de l'œsophagite catarrhale comprend plusieurs points essentiels.

  1. Fractions fractionnées fréquentes en petites portions.
  2. Le dernier repas doit être au moins 3 heures avant le coucher.
  3. La nourriture pour toute la durée du traitement ne comprend que des plats doux qui n'irritent pas la membrane muqueuse de l'œsophage. Il est absolument nécessaire d’exclure les aliments épicés et gras, le café et les boissons gazeuses, l’alcool. La farine et les aliments sucrés sont limités.
  4. Une bonne manipulation du produit est importante. Seules les plats bouillis, cuits à la vapeur et cuits au four sont autorisés.

Consommation de drogue

Il semble que ce soit juste un processus inflammatoire ordinaire, donc un traitement peut être évité ou un simple régime suffit. Avec une évolution légère de la maladie, un régime et des modifications mineures du mode de vie suffisent. Mais dans le cas où les symptômes sont perturbants tous les jours et ne cessent pas, même après une longue période après un repas - cela signifie qu'il est temps de commencer un traitement plus sérieux de l'œsophagite catarrhale. En plus du régime alimentaire, des médicaments sont prescrits.

  1. Médicaments protégeant la muqueuse de l'acide gastrique: "Solcoseryl", alginates, décoction de graines de lin.
  2. Parfois, les antiacides sont utilisés pour éliminer rapidement et efficacement les brûlures d’estomac. Après avoir été consommés, ils utilisent du Rennie, du Fosfalugel, de l’Almagel, du Maaloks et d’autres moyens.
  3. En cas de douleur spastique, elle est prescrite par voie intramusculaire en fonction du témoignage de No-Shpa ou de Papaverin.
  4. Outre le traitement symptomatique, on utilise des agents normalisant l'excès d'acide chlorhydrique de l'estomac. Leur rendez-vous est obligatoire pour l'œsophagite par reflux catarrhal. Le traitement de ce type d'œsophagite est effectué par un traitement de longue durée pendant au moins un mois. Utilisez Omeprazole, Pantoprazole, Lansoprazole, Famotidine.

Le schéma thérapeutique de l’œsophagite catarrhale est prescrit individuellement, en tenant compte des symptômes et de la tolérance aux médicaments.

Bien que l’œsophagite catarrhale soit un processus fréquent, elle nécessite une attention particulière. Une fois que la maladie a commencé, elle peut entraîner des complications, par exemple un rétrécissement et des ulcères de l'œsophage, des saignements. Par conséquent, si ce diagnostic est établi, cela vaut la peine non seulement de consulter le thérapeute, mais également de suivre un traitement complet.

Diagnostics

Plus tôt l'œsophagite catarrhale peut être détectée, plus le traitement sera efficace. Les examens préventifs doivent être effectués dès l'apparition des premiers symptômes ou en cas de maladies concomitantes du tube digestif. Ne pas suivre un régime en ignorant la maladie ne fera qu'aggraver l'état du patient.

Pour poser un diagnostic, un spécialiste aura besoin des résultats:

  1. Oesophagoscopie - un endoscope qui est inséré dans la cavité buccale, l’oesophage est examiné.
  2. Radiographie - les images du corps sont réalisées à l'aide de radiographies.
  3. Surveillance du niveau de pH - un appareil spécial enregistre la quantité d'acide dans l'estomac et aide à détecter la gastrite de reflux catarrhal.
  4. Données de recherche sur la fonction motrice de l'estomac.

Le médecin peut désigner d'autres examens nécessaires pour confirmer ou infirmer les soupçons. L'analyse d'urine, les analyses de sang et les mesures de diagnostic supplémentaires ne sont pas exclus.

Pour guérir l'œsophagite catarrhale, il faudra du temps et le respect de toutes les recommandations médicales en matière d'alimentation et de mode de vie. Prendre des médicaments seuls ne suffira pas.

Régime alimentaire Avec l'œsophagite catarrhale sous une forme aiguë au stade initial, la normalisation du régime alimentaire aidera à sauver la situation. Tous les produits nocifs, les fast foods et les conserves sont exclus. Il est absolument interdit de boire des boissons gazeuses, du café et de l'alcool. Fumer, en particulier sur un estomac vide, provoquera une exacerbation de l'inflammation, il n'est donc pas autorisé.

Les plats doivent être composés d’aliments cuits ou cuits à la vapeur. Légumes et fruits ne sont autorisés que non acides. C'est mieux s'ils ne sont pas consommés crus. De bonbons, vous pouvez manger du miel, des fruits secs, des bonbons. La nourriture doit être fréquente, divisée en petites portions, 5-6 fois par jour. Mâcher de la nourriture est lent, pas pressé. Des recommandations plus détaillées peuvent être données par le médecin traitant, en fonction de la situation spécifique.

Des médicaments Le traitement avec des médicaments est prescrit symptomatique, ce qui contribue à éliminer la douleur et autres manifestations désagréables de la maladie. Les patients boivent des analgésiques, des médicaments qui normalisent l'acidité de l'estomac et protègent la membrane muqueuse. Le médecin peut vous prescrire des médicaments contre les brûlures d'estomac et la toux. Lors de l'ajout de température, les antipyrétiques sont indiqués.

Intervention chirurgicale. L’opération est recommandée en cas de détérioration grave de l’état de la personne, de vomissements avec du sang, d’apparition de pneumonie par aspiration, ainsi que d’échec du traitement conservateur prolongé. La décision est prise par le médecin traitant lors du diagnostic préliminaire. La procédure provoque parfois le développement de complications plus graves, de sorte que pour sa mise en œuvre, il est nécessaire de peser le pour et le contre.

Conséquences de la maladie

Une maladie non traitée à temps peut provoquer le développement d'une sténose. Cette affection est caractérisée par un rétrécissement de la lumière entre les parois de l'œsophage, ce qui complique le mouvement des aliments et réduit le réflexe de déglutition. Le cancer du système digestif devient une complication plus grave. Le diagnostic et le traitement deviennent alors difficiles et la période de réadaptation s’étend sur des années. C'est pourquoi il est important de faire attention aux premiers signaux du corps et de chercher de l'aide à temps.

La prévention

L'état général du patient, la prévention du développement de l'œsophagite catarrhale, dépend de mesures préventives. Ne négligez pas les précautions si des maladies gastro-intestinales chroniques existent déjà.

  1. Il est nécessaire de protéger le corps contre l'exposition à des substances nocives au travail. Si cela n’est pas possible, il convient d’envisager un changement de travail.
  2. Une bonne nutrition est la clé de la santé digestive.
  3. Il est préférable d’abandonner les mauvaises habitudes telles que boire de l’alcool, fumer ou trop manger.
  4. Cela vaut la peine de normaliser le poids. Vous n’avez pas besoin de le faire avec des régimes épuisants, il sera bien plus utile de passer à une nutrition adéquate.
  5. Faites attention aux moindres changements dans le corps, si des symptômes désagréables apparaissent, demandez conseil le plus tôt possible.
  6. Il est préférable de manger lentement en mâchant lentement. Ne mangez pas sur le pouce, buvez à fond le repas avec les boissons autorisées.

Une attitude vigilante envers votre corps empêchera le développement de maladies. Pas un seul médicament ne donnera le même résultat positif que l'observance des mesures préventives et un mode de vie sain.

Formes aiguës et chroniques d'œsophagite catarrhale

L'œsophagite catarrhale peut se présenter sous deux formes:

  • une inflammation aiguë apparaît avec un effet indésirable aigu, par exemple avec une infection ou un traumatisme à la muqueuse
  • L'inflammation chronique est caractérisée par l'influence constante d'un facteur pathologique, par exemple l'utilisation régulière d'aliments froids, chauds, poivrés, marinés et grossièrement marinés.
Retour à la table des matières

Degrés de développement

La forme catarrhale de l'inflammation a plusieurs degrés de gravité avec des caractéristiques caractéristiques:

  • 1er degré - l'apparition sur la membrane muqueuse de petits foyers localisés. Ils peuvent avoir plusieurs dimensions ou une taille allant jusqu'à 5 mm de diamètre. Les foyers en fusion ne sont pas observés. Souvent asymptomatique.
  • 2ème étape - il existe plusieurs zones défectueuses d'une taille supérieure à 5 mm. Les foyers d'inflammation se confondent progressivement, mais n'ont pas encore atteint la totalité de la muqueuse. Les premiers symptômes apparaissent - brûlures d'estomac, douleurs brûlantes dans le sternum.
La progression de l'œsophagite peut atteindre plus des 2/3 de l'œsophage.
  • 3ème degré - plus de de la muqueuse devient enflammée.Les symptômes deviennent plus prononcés et apparaissent quelle que soit la prise de nourriture.
  • 4ème stade - dégâts sur plus de 75% de la surface de l'organe. Cette étape est caractérisée par le développement de complications sous la forme d'apparition d'ulcères chroniques ou de sténose cicatricielle de la lumière de l'œsophage.
Retour à la table des matières

Le principal irritant de la muqueuse œsophagienne, comme dans le cas du bulbitis duodéno-gastrique superficiel, est la malnutrition, à savoir les abus:

  • nourriture rugueuse, acide, poivrée, chaude, froide, marinée,
  • boissons alcoolisées, sodas, café,
  • manque ou petite quantité de fruits et légumes frais dans le régime.

Non moins préjudiciable à l'état de la muqueuse est l'état général du corps, par exemple:

  • maladies gastro-intestinales, par exemple bulbo-duodéno-gastrique, gastrite, hernie diaphragmatique, etc.,
  • carence en vitamines.

Les autres causes de catarrhe de l'œsophage sont:

  • infection par des agents viraux, bactériens ou fongiques,
  • lésion organique
  • avoir une brûlure chimique ou thermique.

Lésion catarrhale infectieuse survient:

  • chez les personnes dont la fonction immunitaire est réduite,
  • chez les patients ayant une utilisation prolongée de glucocorticoïdes, d’immunosuppresseurs, de médicaments antitumoraux.

La violation physique de l'intégrité de la muqueuse de l'œsophage provoque:

  • aliments bruts
  • blessures après la détection,
  • brûlures après irradiation,
  • Brûlures d'estomac débilitantes et prolongées, accompagnées de vomissements, à la suite desquelles l'œsophage est endommagé par des enzymes digestives agressives.

Les brûlures chimiques d'un organe sont caractéristiques:

  • pour les enfants qui pourraient accidentellement inhaler ou boire des produits d'entretien ménager,
  • pour les patients atteints d'alcoolisme recevant une brûlure de l'œsophage avec de l'éthanol.

Avec le développement de l'œsophagite par reflux catarrhal, l'inflammation se produit en raison de la projection régulière d'un bol alimentaire acide de l'estomac dans l'œsophage. Cela se produit en raison d'une insuffisance du cardia - le muscle circulaire qui sépare et protège deux organes adjacents. En tant que sous-forme de l’œsophagite par reflux catarrhal, il existe une inflammation distale - c’est une œsophagite localisée qui ne se développe que dans la zone inférieure du tube oesophagien.

Symptômes et classification

La manifestation catarrhale de l'œsophagite peut revêtir différentes formes et types présentant un ensemble spécifique de symptômes et de caractéristiques:

  • Oesophagite aiguë - vive, prononcée. Les symptômes
    • inconfort en avalant des aliments,
    • douleurs brûlantes dans l'œsophage à mesure que la nourriture avance,
    • douleur dans le cou
    • brûlures d'estomac avec éructations,
    • langue recouverte d'un revêtement blanchâtre
    • salivation profuse,
    • fièvre, frissons, malaise.

  • La forme chronique se développe souvent contre une inflammation aiguë non traitée. En présence d'autres pathologies du tractus gastro-intestinal, la maladie peut apparaître seule. Les symptômes
    • douleur, malaise, douleur dans la cavité thoracique et sous la cuillère, aggravée par la nourriture,
    • douleurs et brûlures d'estomac pendant l'activité physique et à d'autres moments en dehors des repas,
    • attaques de douleur en décubitus dorsal avec retour dans le dos, le cœur, le cou,
    • éructations, brûlures
    • nausée avec vomissements
    • hoquet
    • salivation abondante
    • dysfonctionnement respiratoire.
  • Oesophagite alimentaire provoquée par la nourriture.
  • Allergique, provoqué par l'action d'allergènes, par exemple chez les enfants asthmatiques et allergiques alimentaires.
  • Stagnante, provoquée par une irritation des parois de l'œsophage avec des débris alimentaires dans la lumière de l'œsophage.
  • Professionnel, se développant dans le contexte de l'ingestion de substances agressives, telles que des paires d'acides, d'alcalins, de sels de métaux lourds, d'iode.

  • Infectieux, résultant d'une lésion de la muqueuse par une bactérie, un virus ou un champignon.
Retour à la table des matières

Oesophagite par reflux

L'œsophagite par reflux catarrhale se développe en raison d'une irritation constante de la muqueuse œsophagienne par le contenu gastrique acide rejeté par le cardia. Cela se produit dans de nombreuses conditions pathologiques, telles que:

  • échec du sphincter
  • hernie diaphragmatique hiatale,
  • gastrite avec une acidité élevée.

L’œsophagite par reflux catarrhal se développe souvent:

  • chez les personnes en surpoids,
  • chez les femmes enceintes.

En cas de chute à 4,0 unités du pH normal de l'œsophage, égal à 6,0, une irritation grave des muqueuses se produit. Le corps réagit avec l'inflammation à l'action du suc gastrique acide, ce qui contribue à l'apparition de symptômes tels que:

  • des éructations au goût aigre ou amer dans la bouche,
  • brûlures d'estomac graves dans le bas de l'œsophage ou tout au long de son parcours,
  • douleur dans le sternum avec le retour de la région interscapulaire, cou, sternum inférieur gauche,
  • crampes d'estomac.
Retour à la table des matières

Forme distale

L'œsophagite catarrhale distale se caractérise par une inflammation de la partie inférieure de l'œsophage adjacente à l'estomac. Les manifestations typiques des maux sont:

  • douleurs dans la poitrine et l'estomac,
  • toux paroxystique suffocante, enrouement et enrouement dans la voix,
  • nausée avec vomissements
  • brûlures d'estomac
  • irritabilité
  • faiblesse générale.

L'œsophagite distale est asymptomatique dans 40% des cas. Au fur et à mesure de l'évolution de la maladie, les patients se plaignent d'éructations, de brûlures d'estomac, de dysphagie et de douleurs thoraciques se produisant en position horizontale.

Forme de terminal

La pathologie se développe souvent chez les nouveau-nés ayant subi une asphyxie, un déficit en oxygène dans l'utérus. L'œsophagite terminale est caractérisée par des lésions de la muqueuse avec de multiples hémorragies (hémorragies localisées) et par l'érosion. Symptômes de la forme terminale chez les enfants:

  • hoquet fort et fréquent,
  • vomir avec des vomissements jaillissants,
  • sommeil instable en raison de douleurs à l'estomac,
  • perte de poids due à une perte d'appétit.

Chez l'adulte, apparaissent en plus:

  • douleurs thoraciques et brûlures d'estomac aggravées en position couchée,
  • éructations avec des aliments non digérés,
  • langue blanchâtre,
  • nausée se terminant par des vomissements.

Mode de vie et régime

Le traitement de l'œsophagite repose sur un régime et un régime rationnels. Les principes de base sont les suivants:

  • Nutrition fractionnée avec des interruptions d'au plus 3 heures en petites portions (jusqu'à 300 ml).
  • La dernière collation a lieu 3 heures avant le coucher.
  • Un menu économe avec des plats qui n'irritent pas les murs de l'orgue:
    • l'exclusion complète des aliments poivrés, gras, chauds et froids,
    • café, soda, alcool,
    • muffins, bonbons.
  • Traitement thermique approprié des produits: cuisson à la cuisinière ou à la vapeur, cuisson à l'étouffée ou au four.
  • Suralimentation exception.

  • refuser de porter des vêtements serrés, des sous-vêtements, des ceintures,
  • se reposer
  • dormir sur deux oreillers
  • Ne tendez pas, ne vous allongez pas après un repas, mais marchez lentement,
  • Suivez les recommandations du médecin.
Retour à la table des matières

Traitement traditionnel

Le traitement classique de l’œsophagite sous forme catarrhale consiste en l’application d’une approche intégrée comprenant:

  • thérapie de régime
  • traitement de la toxicomanie
  • physiothérapie.

Une opération peut être programmée selon les indications. Au stade initial, il existe un régime alimentaire suffisant, des médicaments qui soulagent l'inflammation et combattent la principale cause de la pathologie. Avec la régularité des signes de l'oesophagite, les médicaments suivants sont nécessaires:

  • des spasmes: “No-shpa”, “Papaverin”,
  • pour protéger les murs contre l'acide chlorhydrique - tous les alginates, par exemple, Solcoseryl,
  • pour arrêter les brûlures d'estomac - les antiacides ("Rennie", "Fosfalugel", "Almagel", "Maalox"),
  • pour stabiliser la production d'acide chlorhydrique dans l'estomac: Pantoprazole, Oméprazole, Lansoprazole, Famotidine.

De plus, l'œsophagite superficielle est traitée:

  • endoscopie laser
  • stimulation en courant continu du sphincter,
  • oxygénothérapie hyperbare,
  • électrophorèse de novocaïne.

Indications pour la chirurgie:

  • échec du traitement conservateur,
  • pneumonie d'aspiration accrue,
  • complications sous forme de saignements répétés, formation de sténose,
  • condition précancéreuse (oesophage de Barrett).

Traitement alternatif

Le traitement auxiliaire de l'œsophagite catarrhale consiste à utiliser des remèdes populaires. L'œsophagite peut être traitée avec les recettes suivantes:

  1. Infusion de rose musquée: 1 cuillère à soupe. l fruits hachés verser 250 ml d'eau tiède, insister sous le couvercle pendant 10 heures. Buvez 50 ml 3 r / jour. une demi-heure avant le repas.
  2. Teinture de ginseng: 30 g de racine broyée pour 500 ml de vodka, insistez dans un endroit sombre pendant 30 jours. Buvez 20 gouttes à 2 r / jour. avant le repas.
  3. Jus de pomme de terre fraîchement pressé. Buvez 50 ml 3 r / jour. avant le repas.
  4. Une décoction de racine de calamus.
  5. Infusion de fleurs de pissenlit.
Retour à la table des matières

Prévision et prévention

Avec un traitement approprié et rapide, l’inflammation catarrhale de la muqueuse est favorable. Sinon, une transition vers l'œsophagite chronique avec alternance exacerbations et rémissions est possible. Avec une combinaison défavorable de circonstances et de non-respect des recommandations du médecin, des complications se développent:

  • sténose cicatricielle,
  • inflammation purulente,
  • perforation du mur.

  • observant un régime épargnant et un régime approprié,
  • maintenir un mode de vie sain
  • abandonner les mauvaises habitudes,
  • diagnostic et traitement rapides des pathologies gastro-intestinales.

Causes et facteurs provoquant l'apparition d'une pathologie

Pour diagnostiquer correctement et déterminer la direction du traitement de l'œsophagite, vous devez savoir de quoi il s'agit, pourquoi il survient et quels en sont les symptômes.

Conformément à l'étiologie de la maladie, on distingue les types suivants d'œsophagite catarrhale:

  • alimentaire
  • stagnant
  • infectieux
  • allergique
  • professionnel.

Catarrhal alimentaire L'œsophagite survient lorsqu'il y a violation de la nutrition et de la consommation d'alcool, ainsi que de l'abus de café, de thé et d'alcool.

L'œsophagite catarrhale congestive apparaît dans les cas de particules alimentaires retardées sur la membrane muqueuse de l'œsophage.

L'œsophagite catarrhale infectieuse se développe rarement et peut être déclenchée par des virus, des bactéries, des champignons. Ils pénètrent dans le corps ou sont activés des micro-organismes présents dans le tube digestif et pathogènes de façon conditionnelle. La levure Candida est donc à l'origine de l'œsophagite fongique.

L'œsophagite catarrhale allergique apparaît avec des allergies alimentaires et respiratoires chez un patient.

L'œsophagite catarrhale au travail survient chez les personnes dont les activités sont associées à des substances toxiques.

Les facteurs contribuant à l'apparition de la maladie sont les suivants:

  • affaiblissement de l'immunité,
  • conditions stressantes prolongées
  • traumatisme alimentaire, examen instrumental,
  • brûlures thermiques et chimiques,
  • en surpoids
  • période de grossesse
  • maladies du tube digestif.

La raison du développement du catarrhal reflux œsophagite dans la partie distale de l'œsophage peut être non seulement une insuffisance cardiaque, mais aussi son rétrécissement pathologique (sténose), une hernie diaphragmatique dans l'œsophage, un spasme cardiaque. Il contribue également à l'ablation chirurgicale d'une partie de l'estomac, des tumeurs de la cavité abdominale, de l'alcoolisme, des somnifères et des sédatifs.

Lors du diagnostic de ces maladies, les spécialistes prescrivent une étude instrumentale de l'œsophage, car vous pouvez ignorer le déroulement caché de l'œsophagite par reflux catarrhal sans manifestation.

Les principaux signes de catarrhe de l'œsophage

Le cours de l'inflammation superficielle pendant une longue période peut être sans manifestations prononcées. En mangeant, le patient ressent une légère douleur, une sensation de brûlure derrière le sternum. Des nausées légères et des brûlures d'estomac peuvent apparaître.

Ce sont des signes que la membrane muqueuse de l'œsophage est enflammée, ce qui signifie qu'elle est hyperémique et enflée. Mais ces symptômes ne sont détectés que par un examen instrumental.

En cas de nausée et de brûlures d'estomac, il est nécessaire de consulter un gastro-entérologue, car ce sont les principales manifestations de l'œsophagite catarrhale au début de la maladie.

Les symptômes caractéristiques de la lésion inflammatoire catarrhale aiguë de l'œsophage sont les suivants:

  • détérioration de l'état général,
  • augmentation de la température
  • douleur et brûlure dans la région cervicale,
  • salivation accrue
  • difficulté à avaler
  • éructations et brûlures d'estomac, qui apparaissent et disparaissent périodiquement,
  • nausée

Étant donné que l'œsophagite catarrhale au cours d'une maladie chronique est le plus souvent associée à diverses maladies inflammatoires du tube digestif, notamment à la gastroduodénite, ces pathologies peuvent également refléter:

  • douleurs thoraciques avec recul sous l'omoplate, dans le cou ou la mâchoire,
  • violation de la déglutition et du mouvement des aliments,
  • éructations au goût acidulé suivies d'un hoquet
  • brûlures d'estomac constant
  • des nausées et des vomissements répétés,
  • salivation excessive.

Dans les cas graves, une difficulté respiratoire, un enrouement, une toux sèche peuvent être observés.

L'œsophagite catarrhale distale peut être clarifiée à l'aide de ses signes et de ses manifestations. Ils ont quelques différences avec d'autres types de maladie:

  • malaise général
  • tension nerveuse
  • les douleurs sont localisées dans l'œsophage thoracique et dans l'estomac,
  • brûlant derrière le sternum,
  • nausées et vomissements
  • brûlures d'estomac constant
  • des éructations avec une pointe d'acide et d'amertume,
  • toux, changements de voix,

Pour établir un diagnostic précis et déterminer comment traiter l'œsophagite, seul un spécialiste peut, en fonction des symptômes et des résultats de l'examen du patient.

Méthodes de traitement de l'œsophagite catarrhale

Le traitement de la maladie commence par une nutrition alimentaire. Au début de la maladie, cela peut suffire à guérir.

Huileux, aliments salés, acides, fumés, marinés, plats de haricots et de chou. Les conserves, les saucisses, les plats cuisinés, les plats instantanés et les sauces sont contre-indiqués. Les tomates, le thé fort, le café, l'alcool et les boissons non alcoolisées sont également interdits.

Il est recommandé de manger de la viande maigre et du poisson. Ils sont cuits à la vapeur, bouillis ou cuits selon des recettes spéciales.

Appliquez la bouillie sur de l'eau ou du lait écrémé. Vous pouvez cuisiner des œufs à la coque ou des omelettes cuites à la vapeur. Produits laitiers sans gras utiles, légumes et fruits cuits au four, pain sans levain avec son.

Pour les maladies combinées, telles que la gastroduodénite et l'œsophagite, une restriction alimentaire est également appropriée, ce que les experts ont désigné sous le nom de régime alimentaire n ° 5.

Un régime pour l'œsophagite catarrhale ne favorise la récupération que si le régime est suivi. La nourriture est prise en fraction, en petites portions et exclut les excès alimentaires.

Parfois, pour le traitement de la maladie aux premiers stades de développement, la faim est prescrite pendant plusieurs jours.

Dans les cas plus graves, les médicaments sont utilisés:

  • les brûlures d'estomac sont éliminées par les alginates (alginate de calcium, laminal, gaviscon),
  • la douleur spastique supprime les antispasmodiques (No-shpa, Drotaverin, Papaverine)
  • l’acide chlorhydrique est neutralisé par des antiacides (Gastratsid, Maaloks, Fosfalyugel, Almagel),
  • pour bloquer la sécrétion d'acide chlorhydrique dans l'estomac, on utilise le lansoprazole, le lanzap, l'épicure, la famotidine.

Si la douleur persiste après l'application de ces médicaments, des analgésiques sont prescrits. Pour soigner l'œsophagite d'étiologie infectieuse, des antibiotiques, des antifongiques et des antiviraux sont prescrits.

Le traitement chirurgical est utilisé uniquement pour les formes compliquées de la maladie.

Méthodes folkloriques

Pour le traitement de l'œsophagite, l'utilisation de remèdes populaires pouvant être préparés à la maison est efficace.

  • Le calendula possède de bonnes propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques. En association avec la camomille, l'achillée millefeuille et la racine de guimauve, il normalise l'acidité. Selon 1 cuillère à soupe. À l'aide d'une cuillère, mélanger les plantes avec 0,5 l d'eau bouillante, couvrir et laisser reposer pendant 1 heure. Ensuite, filtrer et prendre avant les repas, 0,5 tasse 3 fois par jour, 2 semaines. Faites une pause de 2 semaines et répétez le traitement.
  • Un mélange de fleurs de camomille et de graines de lin - 2 c. à soupe de racine de réglisse et de mélisse (1 cuillère à soupe) sont versés avec de l'eau bouillante (1 l), placés au bain-marie pendant 10 minutes. Retirer et laisser reposer pendant 2 heures, soigneusement filtré. Il est nécessaire de boire 2 semaines, 3-4 fois par jour pendant 5 ml.La perfusion traite l'œsophagite distale, soulage la douleur.
  • La décoction d'écorce de chêne supprime l'inflammation. Pour préparer 20 g d'écorce, versez un verre d'eau chaude, faites bouillir à feu doux pendant 30 minutes, filtrez, ajoutez de l'eau bouillie. Prendre 2 c. à soupe 3-4 fois par jour au moins une heure avant les repas pendant 2 semaines. Après une pause de 2 semaines, recommencez.

Pour augmenter l'efficacité du traitement de l'œsophagite en décoctions et en perfusions, vous pouvez ajouter un peu de miel s'il n'y a pas de contre-indications.

Un traitement de haute qualité commencé en temps voulu assure la guérison complète de l'œsophagite catarrhale.

Oesophagite catarrhale - les principaux symptômes:

  • Douleur abdominale
  • Nausée
  • Vomissements
  • Rots
  • Salivation accrue
  • Hoquet
  • Mauvaise haleine
  • Brûlures d'estomac
  • Trouble de la déglutition
  • Violation de chaise

L'œsophagite catarrhale est une lésion de la membrane muqueuse de l'œsophage provoquée par le processus inflammatoire. Il convient de noter que, dans la plupart des cas, l’œsophagite catarrhale est une conséquence d’autres maladies gastro-entérologiques, c’est-à-dire qu’elle est de nature secondaire. Cependant, le développement indépendant du processus pathologique n’est pas exclu.

En tant que sous-forme de cette maladie, une œsophagite catarrhale distale peut survenir. Dans ce cas, le processus pathologique sera strictement localisé dans le tiers inférieur de l'œsophage. Si le traitement ne commence pas à temps, la forme catarrhale devient une œsophagite érosive, ce qui laisse à désirer.

La défaite de l'œsophage peut être de nature diffuse ou limitée; dans ce cas, tout dépend du facteur étiologique. L'élimination de cette maladie est réalisée par des méthodes conservatrices, avec un traitement diététique obligatoire. Il n'y a pas de limite d'âge ou de sexe, mais il est rarement diagnostiqué chez les enfants.

L'œsophagite catarrhale peut être causée par des facteurs étiologiques externes et internes. Interne devrait inclure:

  • oesophagite par reflux distal - en raison du reflux régulier du contenu de l'estomac dans l'œsophage, un processus inflammatoire commence qui affecte la membrane muqueuse de l'œsophage,
  • gastrite sous forme aiguë et chronique,
  • gastro-entérite
  • hernie hiatale
  • échec cardia
  • pancréatite
  • ulcère gastrique,
  • Syndrome de Zollinger-Ellison,
  • processus oncologiques dans le tractus gastro-intestinal,
  • virus de la grippe, herpès simplex, champignons du genre Candida,
  • usage à long terme de médicaments lourds - antibiotiques, analgésiques, cytostatiques,
  • stomatite aiguë
  • conséquences après une intervention chirurgicale dans le tube digestif.

Les facteurs étiologiques externes sont les suivants:

  • abus d'alcool et de substitution, le tabagisme,
  • quantité insuffisante de légumes frais, de fruits et de légumes verts dans le régime alimentaire,
  • l'abus de nourriture qui irrite la muqueuse intestinale,
  • des collations fréquentes lors des déplacements, une mauvaise mastication de la nourriture,
  • non-respect du régime en présence de maladies gastro-entérologiques chroniques,
  • stress chronique, tension nerveuse constante, pouvant également entraîner une alimentation excessive ou une mauvaise digestion des aliments avec toutes les conséquences,
  • manger des aliments trop chauds.

Séparément, il faut dire que l'œsophagite catarrhale peut être le résultat de procédures médicales mal effectuées, en particulier d'œsophagogastroduodénoscopie.

Classification

Par la nature du courant, ils distinguent:

Selon la gravité du processus pathologique, il y a:

  • premier degré - de petits foyers d'inflammation peuvent se former sur la membrane muqueuse de l'œsophage, il n'y a pas de fusion, ils sont souvent asymptomatiques,
  • deuxième degré - plusieurs zones touchées, peuvent être regroupées. Brûlures d'estomac, douleurs thoraciques peuvent déranger le patient
  • troisième degré - le processus inflammatoire affecte plus de la moitié de la muqueuse gastrique, les symptômes prononcés de la maladie peuvent gêner le patient, quel que soit son apport alimentaire,
  • quatrième degré - Plus de 75% de la muqueuse organique est touchée, des ulcères, un rétrécissement de l'œsophage peuvent se former.

Si vous commencez un traitement dès les premiers stades de développement de la maladie, un rétablissement complet est possible et le risque de complications est minimisé.

Symptomatologie

Au stade initial de développement, l'œsophagite catarrhale peut être asymptomatique. Le patient peut occasionnellement (le plus souvent après avoir consommé une grande quantité d'aliments gras et lourds) être perturbé par des accès de brûlures d'estomac et de douleurs abdominales.

Lorsque la gravité de la maladie s'aggrave, le tableau clinique suivant peut se manifester:

  • brûlures d'estomac avec éructations,
  • hoquet
  • mauvaise haleine
  • nausée, vomissements fréquents,
  • douleurs dans l'estomac, qui peuvent donner à la cavité thoracique,
  • violation de la fonction de déglutition,
  • salivation accrue
  • avec un effort physique, la douleur abdominale peut s'intensifier.

Dans certains cas, il peut y avoir une violation de l'acte de défécation - une constipation prolongée peut alterner avec des accès de diarrhée.

Si l’œsophagite par reflux catarrhal est présente, les symptômes suivants peuvent être ajoutés au tableau clinique global:

  • douleur abdominale va donner dans la région interscapulaire et le côté gauche de la poitrine,
  • éructation aigre,
  • les enfants peuvent subir une régurgitation après l’alimentation,
  • les douleurs dans l'estomac sont des crampes dans la nature, lorsque la maladie s'aggrave, le patient peut être dérangé même au repos.

La forme aiguë de la maladie se caractérise par un tableau clinique intense soudain qui peut régresser indépendamment après 1-2 semaines, en fonction du facteur étiologique. Cependant, cela ne doit pas être considéré comme une reprise - la forme aiguë peut devenir chronique, ce qui est presque asymptomatique, mais peut également provoquer le développement de complications graves.

Il convient de noter qu’un tableau clinique similaire peut être observé non seulement avec l’œsophagite, mais également avec d’autres maladies. Il est donc inacceptable de comparer les symptômes et le traitement seuls. Un traitement correct ne peut être prescrit par le médecin traitant qu'après que toutes les mesures de diagnostic nécessaires ont été prises.

Regarde la vidéo: Oesophagite, inflammation de loesophage (Avril 2020).